Rechercher sur le Site

Déclaration FO et mesures CDEN 7 septembre 2018
Publié le 7 septembre 2018 | snudi FO 31
PDF - 119.1 ko
Déclaration FO CDEN 7 septembre 2018
PDF - 87.1 ko
Mesures CDEN 7 septembre 2018

Madame l’Inspectrice d’Académie, Monsieur le Président du Conseil Départemental, Mesdames et Messieurs les membres du CDEN,

 

                

Notre ministre a annoncé que  cette  rentrée est placée sous le signe de la confiance pour poursuivre et consolider ce qu’il a engagé !

Quelle est la réalité ?

Un quart des nouveaux bacheliers reste au bord de la route. Ils n’ont pas de place dans une formation universitaire ou pas de place dans la formation qu’ils souhaitent. Voilà le résultat de Parcoursup.

 A nouveau, plusieurs dizaines de milliers de personnels en contrat aidé vont disparaître des établissements scolaires.

 Les salaires sont bloqués, le gel du point d’indice confirmé, le jour de carence rétabli et les carrières bloquées pour l’immense majorité des personnels en application de PPCR.

 Les postes manquent et les conditions de travail se dégradent, la pression sur tous s’aggrave.

 

Monsieur Blanquer  veut poursuivre sa «consolidation» par une avalanche de mesures liées à toutes ses contre‐réformes : orientation transférée aux régions, recours massif aux contractuels en lieu et place de titulaires, réforme du bac et de la licence, abandon de la formation professionnelle aux patrons, réforme territoriale qui atomise le fonctionnement de l’Education nationale.

Et pour cela le gouvernement entend en finir avec les statuts. Nos statuts particuliers de corps, notre statut de fonctionnaire d’Etat, sont incompatibles avec les décisions du ministre qui morcellent l’Education nationale pour mieux la privatiser.

Le gouvernement s’attaque à tous les services publics, à tous les droits collectifs, et il veut entreprendre  une réforme «systémique» des retraites préparant un régime universel par points. Il s’agit de baisser massivement les retraites et les pensions, ça ne sert qu’à cela.

Retraites, statuts, école publique, la FNEC FP‐FO n’accompagnera pas leur destruction !

C’est dans ce cadre que les syndicats FO, CGT, Solidaires, UNEF et UNL appellent à la mobilisation et à la grève interprofessionnelle, étudiante et lycéenne  le 9 octobre prochain pour :

- le retrait du projet Macron-Delevoye d’un régime universel de retraites par points

- le maintien du Code des pensions civiles et militaires

- le maintien du grand livre de la Dette publique qui garantit le droit à pension des fonctionnaires d’État

- L’augmentation générale des salaires et des traitements

 

Le dispositif Blanquer 100% Réussite mis en place à moyen constant a pour effet pervers de faire monter les effectifs dans toutes les autres classes et de siphonner une grande partie des postes budgétaires déjà largement insuffisants.

Les taux d'encadrement en Haute-Garonne sont particulièrement mauvais, avec un seuil indicatif de 32 en maternelle qui est le plus élevé de France. FO revendique pas plus de 25 élèves par classe dans toutes les classes et 20 en éducation prioritaire. Pour cela une seule solution le recrutement massif d’enseignants fonctionnaires d’état.

 

Pour FO, aucune fermeture ne doit intervenir à cette phase de carte scolaire et les ouvertures doivent être anticipées avant les vacances. Comment accepter qu'une école qui a commencé à fonctionner voie son organisation changer une semaine après la rentrée ? Dans tous les cas, c’est toute l’école qui voit son fonctionnement bouleversé !

Qu’en est-il du collègue qui a commencé à s'investir et se retrouve sans poste du jour au lendemain, sans aucune garantie de retrouver un poste qui lui convienne, tant au niveau pédagogique qu'au niveau géographique ? En outre cela pose le problème statutaire du non respect de l’affectation et des règles de priorité liées à une fermeture de poste.

C’est dans ce contexte que les équipes enseignantes et les parents d’élèves sont mobilisés aujourd’hui même devant la préfecture afin de faire entendre leur incompréhension, leur crainte et leur colère face au projet de fermeture d’une classe dans leur école. Vous avez accepté de recevoir quatre délégations d’école pendant la tenue de ce CDEN, et au moins une autre attend aussi être reçue.  

Le SNUDI FO défendra dans cette instance tous les dossiers qui lui ont été confiés par les  collègues.

 

Nous rappelons nos revendications :            

  • Non au dispositif BLANQUER « 100 % réussite » : les postes créés doivent servir à satisfaire les besoins des écoles ;
  • Ouverture des classes nécessaires, non aux fusions d’écoles, maintien de toutes les classes ;
  • Création des postes nécessaires de remplaçants ;
  • Ouverture et réouverture des postes et structures spécialisées, rétablissement de RASED complets ;
  • Allègement des effectifs dans toutes les classes ;
  • Ouverture de postes au concours à hauteur des besoins réels du terrain, recrutement d’enseignants sur la liste complémentaire ;
  • Maintien de l’école maternelle avec un PE et une ATSEM par classe.

 

 

Aujourd’hui 85 % des communes françaises ont fait le choix avec les enseignants des 4 jours sur 36 semaines.

En ce qui concerne notre département, nous actons positivement la levée des multiples freins posés par votre prédécesseur. Pour autant seulement  12 % des écoles fonctionnent  sur 4 jours  à cette rentrée ! Certains mettent en avant l’historique de la région toulousaine. Pourtant dans de nombreux cas, cette organisation est plébiscitée par les enseignants et les parents. Seules les collectivités territoriales font blocage !

FO s’oppose à la territorialisation de l’école. Il appartient à notre ministre de fixer nationalement notre calendrier de travail.

FO revendique 4 jours sur 36 semaines pour tous !

cale




Documents Liés
Déclaration FO CDEN 7 septembre 2018
PDF - 119.1 ko
Mesures CDEN 7 septembre 2018
PDF - 87.1 ko
Réunions à venir

Rassemblement PPCR au rectorat mercredi 28 novembre à 14h

- RIS actualités générales

vendredi 16 novembre à 16h30 à l’école maternelle de Soupetard, Toulouse

lundi 19 novembre à 16h30] à l’école primaire Mermoz de Muret

mardi 20 novembre à 16h30 à l’école maternelle de Maurice Fonvieille, Pibrac

lundi 26 novembre à 17h à l’école élémentaire de Longages

mardi 27 novembre à 17h à l’école élémentaire Roger Ycart de Cintegabelle

mardi 27 novembre à 17h à l’UD FO 31, 93 bd de Suisse, "Permutations informatisées, changer de département"

Word - 28 ko
Lettre type RIS IEN

lundi 3 décembre à 17h à l’école élémentaire Lucie Aubrac de Colomiers

Stages novembre 2018 de 9h à 16h30, sur temps de travail, droit à 12 jours d’absences pour stage par an

Inscription en ligne pour les stages

15 et 16 novembre 2018  : stage généraliste

jeudi 22 novembre 2018  : spécial inclusion scolaire

vendredi 23 novembre 2018 : spécial direction d’école


Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22

snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE


93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers d’actualité
PDF - 813.8 ko
4 pages PPCR novembre 2018
PDF - 1 Mo
Dossier 8 pages PPCR avril 2018
PDF - 284.3 ko
L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles…

Syndicalisation 2018


SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo