Rechercher sur le Site

Compte-rendu de l’audience téléphonique du SNUDI-FO 31 avec M. Faisy, secrétaire général adjoint (intérim DASEN)
Publié le 2 avril 2020 | SNUDI-FO 31
Compte-rendu de l’audience téléphonique du SNUDI-FO 31 avec M. Faisy

COVID-19 : Santé et sécurité des personnels

FO : Un suivi médical (tests de dépistage, visite médicale de prévention…) est-il prévu pour les enseignants qui assurent l’accueil des enfants de soignants ou qui se rendent dans les écoles, ainsi que pour ceux qui sont en quatorzaine ou malades du covid-19 ? Nous demandons que cela soit possible pour tous les collègues qui en font la demande.

SG : Rien n’est prévu dans l’éducation nationale pour le suivi médical des enseignants. Les personnels peuvent nous écrire, une réponse leur sera donnée. Nous verrons avec l’ARS ce qu’il est possible de faire. Les enseignants en quatorzaine ou malade, sont comme tous les citoyens, ils doivent se rapprocher de leur médecin traitant.

Pour FO c’est inadmissible, il est de la responsabilité de l’employeur d’assurer le suivi médical des personnels. Un CHSCTA extraordinaire est prévu jeudi 2 avril, un CHSCTD le 3 avril, la question du suivi médical sera posée.

COVID-19 : accueil des enfants de soignants

FO : Est-ce que l’accueil dans les écoles a été étendu aux enfants de gendarmes et de policiers ? Les IEN informent les directeurs qu'il faudra accueillir ces enfants en plus des soignants sans restrictions et donc créer 2 groupes de 10 enfants maximum et faire en sorte que les groupes ne se croisent pas. Cela pose d’évidents problèmes d’organisation dans les écoles et d’hygiène en ce qui concerne la désinfection des locaux.

SG : Il y a eu une première extension aux professionnels de l’aide sociale et depuis hier soir l’accueil est étendu aux enfants des forces de l’ordre. Cet accueil est en train de s’installer. C’est la préfecture qui dresse la liste des professionnels, nous attendons cette liste pour connaitre le volume d’enfants supplémentaires à accueillir ainsi que les secteurs géographiques concernés.

FO : Ce nouvel afflux d’élèves, qui reste à estimer, renforce nos demandes précédentes de protection, de dépistage et de suivi médical des personnels volontaires. Les personnels doivent être protégés. Le ministre a rappelé que le nombre d’élèves par groupe ne doit pas excéder 5 dans les écoles. Nous reviendrons sur ces questions lors des prochains CHSCT car les conditions de ce dispositif d’accueil posent problèmes.

FO : Les IEN tiennent des listings des enseignants qui se rendent sur l’école et on entend parler de « récompense » pour les volontaires. Confirmez-vous cela ?

SG : Le ministre a évoqué la possibilité d’une gratification, c’est une volonté politique. Nous ne savons pas quel en sera le montant. Nous communiquerons à ce sujet dès que nous aurons les informations.

FO : Qui est chargé de l’organiser l’accueil pendant les vacances ? Nous demandons à ce que les directeurs ne soient pas sollicités et qu’il n’y ait pas de pressions.

SG : Ce sont les collectivités territoriales et Jeunesse et Sport qui organisent cet accueil pendant les vacances. Il n’y aura pas de pression sur les directeurs. Si des enseignants sont volontaires il n’y a pas de soucis.

 

Continuité pédagogique

FO : Certains IEN donnent des attestations à faire signer par les directeurs pour les parents qui doivent se déplacer à l’école pour récupérer des photocopies ou du matériel. Les directeurs n’ont pas à signer ces attestations, c’est à l’IEN de le faire. C’est une responsabilité qui ne relève pas des directeurs, qui ne sont pas chefs d’établissement.

SG : C’est une consigne nationale pour que les parents puissent se déplacer. Je vais vérifier cette consigne et voir si les IEN peuvent le faire.

FO : Des IEN demandent aux enseignants de remplir des tableaux pour rendre compte de ce qu’ils font en matière de continuité pédagogique. C’est inacceptable, les collègues n’ont pas à rendre de comptes. Nous vivons une période exceptionnelle et chacun fait ce qu’il peut.

SG : Il ne s’agit pas de rendre des comptes, les IEN veulent avoir un état des lieux pour se faire une idée de comment se passe la continuité pédagogique et quelles sont les difficultés rencontrées. On demande aux enseignants d’appeler une fois par semaine pour garder un contact avec les familles. Le mot d’ordre est d’éviter la rupture avec les élèves.

FO : Les appels téléphoniques ne doivent se faire que sur le seul volontariat. De plus, les personnels volontaires ne sauraient être soumis de la même façon au télétravail avec leurs élèves, ainsi que les enseignants qui ont des enfants et/ou un conjoint en télétravail, avec parfois un seul ordinateur et pas de lieu tranquille pour travailler.

SG : Il est certain que chacun fait comme il peut et qu’il n’y aura pas de conséquences.

FO : Est-ce que vous nous confirmez le maintien des dates de vacances et qu’il n’y aura pas de suivi pédagogique imposé, les enseignants, les élèves et les parents ayant besoin de souffler ?

SG : Je confirme que les enseignants et les élèves seront en vacances vendredi soir. Ce sont des vacances ordinaires, c’est-à-dire que les enseignants, comme d’habitude, pourront donner des devoirs ou des consignes. Il n’y a pas de continuité pédagogique pendant les vacances.

 

Carte scolaire

FO : Nous nous félicitons du report du CTSD. Cependant, alors que les collègues, élus et parents d'élèves ne pourront se mobiliser et défendre leurs écoles et que le travail des représentants syndicaux est rendu compliqué par les modalités de tenue des instances, nous demandons le report du CTSD après la crise sanitaire.

SG : Nous n’envisageons pas le report du CTSD après la crise sanitaire car la carte scolaire impacte le mouvement. Nous avons besoin de connaitre les ouvertures et les fermetures pour que les collègues concernés puissent participer au mouvement.

FO : Nous demandons l’annulation des fermetures de classes envisagées, l’ouverture de toutes les classes nécessaires, mais aussi la création de postes de remplaçants, d’enseignants spécialisés à hauteur des besoins et l’augmentation des quotités de décharge de direction.

SG : Le projet de carte scolaire va évoluer suite aux annonces du ministre, si vous avez des remarques ou des éléments qui remontent du terrain (erreurs dans les effectifs…) faites nous le savoir par mail.

Le prochain CTA devrait avoir lieu en fin de semaine. Le CTSD est donc reporté au 9 avril. Les représentants FO au CTSD et CDEN doivent pouvoir défendre sereinement les dossiers des écoles.

Continuez de nous faire remonter vos effectifs !

 

Mouvement intradépartemental

FO : Suite au report du CTSD, le calendrier reste-t-il le même ?

SG : A ce jour, pas de changement de calendrier.

FO : Quelle procédure est mise en place pour les confirmations de demande de mutation ?

SG : la DPE enverra la confirmation avec les éléments de barème pour vérification.

FO : Comment font les collègues ne pouvant dans le contexte actuel se procurer des justificatifs d’ordre administratifs ou médicaux ?

SG : Ils doivent envoyer leur demande en expliquant les circonstances et fournir tous les documents utiles, même s’ils datent un peu. Ils pourront être contactés par le médecin du rectorat si besoin.

FO : À la suite du redécoupage des circonscriptions, des TRS ou TR changent de circonscription. Leur périmètre d’action change et ne correspond plus pour certain à leur souhait. Cela concerne aussi des TRS dont la circonscription a changé l’an passé. Est-il prévu une bonification ?

SG : Il n’y a pas de bonification prévue, car ils n’ont pas de mesure de carte scolaire. Je vais faire le point avec la DPE à ce sujet.

FO : Des collègues attendent des directives pour faire valoir leur demande de priorité sociale dans le cadre du mouvement. Quelle est la procédure ?

SG : Si la demande de priorité est d’ordre social, il faut envoyer le dossier de demande au SAMIS.

 

 

CAPPEI

FO :  Les délais de réponses aux demandes de départ en formation seront-ils respectés ?

SG : J’ai envoyé les réponses ce matin, donc les enseignants devraient être informés rapidement.

 

Temps partiel

FO : Étant donné la période, des collègues n’ont pas encore envoyé leur demande. Nous demandons un délai supplémentaire d’une semaine pour les demandes de temps partiel.

SG : Au vu des circonstances, nous serons souples avec ces demandes si la date buttoir est dépassée.

 

Retrait des jours de grève

FO : Des collègues se sont vu retirer plus de 4 jours de grève, il y a eu jusqu’à 14 jours retirés, c’est honteux, alors que des collègues vont être en difficultés financières, avec en cette période de crise possibilité que le conjoint soit au chômage technique par exemple ou sans revenu. De plus, il y a inégalité entre les collègues à 4 jours et ceux à 4 jours et demi : L’arrêt Omont n’a jamais été utilisé. Nous demandons que cette pratique reste la règle. Qu’en est-il sur les grèves du dernier trimestre ? 

SG : Le retrait des jours de grève était déjà prévu avant le confinement, nous ne pouvions pas anticiper et légalement, ces jours doivent être retirés. Je ne sais pas si l’arrêt Omont a été appliqué, je vais vérifier. Si des personnels sont dans une situation financière difficile, prendre contact avec une assistante sociale pour constituer un dossier d’aide.

Saisir le syndicat si vous êtes dans ce cas.

FO : Nous demandons l’arrêt des prélèvements pour fait de grève et le remboursement des jours retirés en mars, comme cela va se faire dans d’autres départements.

 

PPCR rendez-vous de carrière

FO : Comment va se passer le rendez-vous de carrière pour les collègues qui ne l’ont pas eu à cause de la fermeture des écoles ?

SG : Le calendrier va être décalé. Je vous informerai des modalités de rattrapage.

cale




Documents Liés
Compte-rendu de l’audience téléphonique du SNUDI-FO 31 avec M. Faisy
PDF - 224.4 ko
Réunions à venir

TéléRIS Conditions sanitaires

Mardi 26 mai à 17h
Mercredi 27 mai à 14h
Jeudi 28 mai 17h : AESH
Jeudi 4 juin à 17h : Direction

Inscrivez-vous aux TéléRIS "Conditions Sanitaires"


Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22

snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE

93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers
Journal "8 pages" du SNUDI-FO sur la question de PPCR (février 2020)
L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles…

SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo