Rechercher sur le Site

Compte rendu du conseil départemental de formation du 10 décembre 2013
Publié le 16 décembre 2013 | SNUDI-FO 31

Un conseil départemental de formation s'est réuni le mardi 10 décembre en présence de Monsieur le Directeur Académique, de représentants de l'ESPE, de maîtres formateurs, d'IEN et des représentants FO, Snuipp, Unsa.



Le Directeur académique a introduit la réunion en précisant que cette année, il y avait un dispositif particulier avec les stagiaires « ancien régime » [Ndlr : toujours dans le cadre de la masterisation] et les étudiants contractuels admissibles issus du concours supplémentaire. Cela a donc mobilisé davantage de personnels et le plan de formation s'est organisé de manière très tardive puisque le nombre d'étudiants contractuels admissibles n'a été connu que le 16 juillet 2013. La carte de la formation a donc été très contrainte.


FO est intervenu en rappelant la revendication qu'il avait formulée au ministre dès sa prise de fonction :


pour FO, il faut un retour à un recrutement post Bac + 3 avec une vraie année de formation payée sous statut de professeur stagiaire. Ce n'est pas ce choix qui a été retenu par le ministre.


Cette année, les professeurs des écoles stagiaires de notre département n'ont pu bénéficier que de 5 semaines de classe libérées pour suivre leur formation initiale. Alors que le ministre annonce partout que des efforts ont été faits dès cette année pour que tous les stagiaires aient au moins un tiers de formation, nous constatons que nous sommes loin du compte puisqu'un tiers de 36 semaines aurait dû conduire à 12 semaines de formation. Et ce n'est pas les heures de formation en août ou le soir en dehors du temps de service réglementaire des collègues stagiaires qui peuvent prétendre compenser cela.


Quant aux étudiants contractuels admissibles, nous rappelons que pour moins de 800 € brut par mois, il leur est demandé d'effectuer 9 heures de service, de finir leur master 2, de préparer les oraux d'un concours difficile. Nous ne considérons pas qu'il s'agisse d'une amélioration des conditions d'entrée dans le métier.


Pour ce qui concerne la formation continue des titulaires, cette année est encore marquée par une nouvelle dégradation : les collègues de maternelle sont exclus des stages de formation continue au motif que les implantations en maternelles ne sont pas nécessaires pour les PE stagiaires et les étudiants contractuels admissibles qui effectuent les remplacements.


FO le réaffirme : le droit à la formation continue, 36 semaines dans la carrière, est définie par la loi. Le fait de conditionner cette loi aux contingences de remplacement est inacceptable. Des postes de titulaires remplaçants formation continue doivent être ré-ouverts pour permettre la formation. Nous y reviendrons lors de la CAPD du 17 décembre.


Le Dasen répond en expliquant qu'il a « optimisé les offres de formation en fonction des moyens à sa disposition ». La carte scolaire est contrainte, il faut ouvrir les classes. Nous ne pouvons pas créer les postes nécessaires. Des efforts ont été faits selon lui avec la « création » de 8 postes de maître formateur.


Une maîtresse formatrice fait remarquer, à juste titre, que la « création » dont parle le Dasen ne concerne au final que 2 postes équivalent temps plein (8 fois le ¼ de décharge dont bénéficie les IMF). [Ndlr : on comprend donc bien que cet « effort » est somme toute très modeste].

Animation pédagogique à distance


La mise en place d'animations pédagogiques à distance a aussi été présentée. Une plateforme, « m@gistère », a été élaborée.


Les PE doivent 18 heures d'animations pédagogiques (9h en « présentiel » et 9h à distance).

3H ont été consacrées à l'étude des nouveaux programmes. Restera donc probablement pour cette année (à voir en fonction des circonscriptions) 2 x 3H à distance. 11 modules sont pour le moment opérationnels.


Le Snudi FO a demandé comment concrètement les choses allaient se dérouler : à quel moment va t- il falloir suivre cette « formation » à distance, où, pendant combien de temps, comment fait on si l'on n'a pas d'accès internet ?


Les représentants du Dasen ont répondu que cela reposerait sur la confiance, qu'il n'était pas question de comptabiliser à la minute la connexion, qu'il serait possible d'accéder aux ordinateurs des écoles pour le faire si l'on n'en possède pas. Ils rajoutent que c'est encore une étape d'élaboration et que d'autres modalités que l'internet pourraient être possibles. Il pourra y avoir des formations « hybrides » avec des échanges [« devoirs » à rendre?].


Le Snudi FO est intervenu en insistant sur le sentiment général de surcharge de travail partagé par les collègues en lien avec les réformes mises en place par le ministre. Il a rappelé qu'en cette période d'animations pédagogiques placées sur le temps du mercredi après midi ou tard le soir, il serait particulièrement mal avisé de « charger encore un peu la mule » avec des « animations pédagogiques » qui se transformeraient en travail supplémentaire à effectuer sur internet !


Les représentants du Dasen ont assuré que ces « animations » ne conduiraient pas à un temps de service augmenté et que le large choix de modules de formation devrait permettre que chacun y trouve son compte.

cale




Documents Liés
Compte rendu du conseil départemental de formation du 10 décembre 2013
PDF - 143.9 ko
Réunions à venir

RIS Actualités en visio : mardi 24 novembre 17h
En visio

RIS Permutations : mercredi 25 novembre 14h
En visio

RIS Direction : mercredi 25 novembre 16h
En visio

RIS PORTET-SUR-GARONNE : mardi 1er décembre 17h
Ecole élémentaire Marguerite Picard

RIS AESH Ramonville-St-Agne : vendredi 4 décembre de 12h15 à 13h45
Ecole maternelle Jean Jaures

RIS Enseigner à l’étranger : mardi 8 décembre 17h
En visio

Inscrivez-vous aux RIS du SNUDI-FO 31

Lettre type IEN RIS

Assemblée Générale du FNEC-FP FO 31 le vendredi 27 novembre 2020 à 9h30


Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22

snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE

93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers
Journal "8 pages" du SNUDI-FO sur la question de PPCR (février 2020)
L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles…

SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo