Rechercher sur le Site

Déclaration FO Conseil de formation 29 janvier 2015
Publié le 30 janvier 2015 | SNUDI-FO 31

Sur l’aspect de la formation initiale,

FO rappelle son opposition aux 3 jours de formation du 9 février au 11 février pour les PES issus du concours exceptionnel. Ces PES, à temps plein dans les classes et face aux élèves et ainsi déjà mis en difficulté avant même leur titularisation, ont le droit à une formation sur le temps scolaire.
Nous prenons acte des déclarations de Monsieur l’Inspecteur d’ Académie lors de la CAPD du 16/12 qui précise que cette formation de 3 jours était facultative. La Rectrice, lors du CTA du 19 janvier, a confirmé cela et affirmé que l’absence à cette formation n’entrainerait aucun souci dans la titularisation de ces stagiaires. Pour autant, nous considérons que convoquer des personnels soumis aux mêmes obligations de services que les professeurs des écoles titulaires pendant les vacances, même sur la base du volontariat, pose un souci de respect de la vie familiale et personnelle de ces collègues. Cela pose de plus un problème d’équité de traitement par rapport à la formation pour tous les personnels qui seront dans l’impossibilité de se rendre à cette formation.

Le Snudi FO demande donc que cette formation soit annulée. Nous demandons par ailleurs que les PES issus du concours exceptionnel bénéficient d’une formation sur temps scolaire.

En ce qui concerne les PES issus du concours rénové, les problèmes demeurent et beaucoup d’entre eux doivent toujours valider ou revalider tout ou partie d’un master alors qu’ils ont déjà obtenu le concours et sont déjà titulaires d’un master. Là aussi, cela surcharge de travail de jeunes collègues PES qui, rappelons-le, sont à mi-temps dans les classes et ce, parfois à plusieurs dizaines de kilomètres de leur domicile et de l’ESPE.

Le Snudi FO réaffirme donc sa revendication :

• Pour les stagiaires déjà détenteurs d’un M2 :

- Aucune autre validation ne doit être exigée
- Aucune prise en compte de production écrite (ni partiels, ni mémoire, ni « écrit réflexif »…) dans l’avis du Directeur de l’ESPE pour l’évaluation de l’année de stage et la titularisation

• Pour les stagiaires non détenteurs d’un M2 :

- Prise en compte du parcours des étudiants et des UE déjà validées dans la validation du M2
- Respect des dispenses réglementaires de détention du M2

Sur l’aspect de la formation continue,

FO condamne l’annulation des stages de formation continue des PE titulaires à compter du 8/12/14. Ainsi cette année est encore marquée par une nouvelle dégradation : la quasi intégralité des collègues a été exclue des stages de formation continue au motif que les remplaçants brigade formation continue sont en nombre insuffisant.
FO le rappelle : le droit à la formation continue, 36 semaines dans la carrière, est définie par la loi. Le fait de conditionner cette loi aux contingences de remplacement est inacceptable.
La Snudi FO demande la réouverture de postes de titulaires remplaçants formation continue pour permettre la formation.

A propos de m@gistere, Le snudi FO dénonce le fait que la formation m@gistere, qui découle du nouveau décret sur les obligations de service des PE liées à la réforme des rythmes scolaires, met fin à la formation basée sur le volontariat des enseignants. Cela conduit à ce que ce soit les IEN qui aient autorité pour définir les « parcours de formation » et pour préinscrire les collègues en fonction des stages proposés dans les circonscriptions, réduits à deux parcours par niveau.

Le snudi FO considère que cette formation est un outil de surveillance qui porte atteinte à la confidentialité puisque la connexion à cette application indique à tous si les PE sont connectés. De plus, il est prévu « un suivi et une validation des acquis » de la formation et que « l’IEN doit faire le lien entre l’activité de formation et les effets dans la classe ». Ces mesures sont contraires au statut et à la liberté pédagogique individuelle des PE.

Le snudi FO dénonce le fait que cette formation instaure :

● le « télé-travail » à domicile qui remet en cause la séparation entre vie professionnelle et vie privée en imposant l’utilisation du matériel personnel ;

● la mise en place d’un dispositif d’auto évaluation qui figurait dans le décret CHATEL qui a été pourtant abrogé.

Le snudi FO demande la suspension de ce dispositif.

cale




Réunions à venir

RIS Actualités en visio : mardi 24 novembre 17h
En visio

RIS Permutations : mercredi 25 novembre 14h
En visio

RIS Direction : mercredi 25 novembre 16h
En visio

RIS PORTET-SUR-GARONNE : mardi 1er décembre 17h
Ecole élémentaire Marguerite Picard

RIS AESH Ramonville-St-Agne : vendredi 4 décembre de 12h15 à 13h45
Ecole maternelle Jean Jaures

RIS Enseigner à l’étranger : mardi 8 décembre 17h
En visio

Inscrivez-vous aux RIS du SNUDI-FO 31

Lettre type IEN RIS

Assemblée Générale du FNEC-FP FO 31 le vendredi 27 novembre 2020 à 9h30


Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22

snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE

93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers
Journal "8 pages" du SNUDI-FO sur la question de PPCR (février 2020)
L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles…

SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo