Rechercher sur le Site

La seule façon de « changer de logiciel » dans l’Education nationale c’est l’augmentation immédiate et significative du nombre de postes !
Publié le 24 mars 2020 | SNUDI-FO 31
La seule façon de « changer de logiciel » dans l’Education nationale...

Alors que la crise sanitaire se développe dans le pays, le ministère continue néanmoins d’effectuer ses basses besognes.
Les comités techniques départementaux et académiques prévus pour mettre en place les suppressions de postes décidées par le ministère sont en effet convoqués, en visio-conférence dans le meilleur des cas, au mois de mars ou au mois d’avril.

Comment, alors que les écoles et les établissements sont fermés pour les élèves et alors que la plupart des personnels sont confinés, les organisations syndicales pourraient-elles jouer leur rôle c’est-à-dire se déplacer dans les écoles, les établissements et les services, contacter les personnels, recueillir des dossiers et les défendre ? Comment des débats contradictoires pourraient-ils avoir lieu dans le cadre de la visio-conférence ?

Par ailleurs, ces comités techniques devraient se tenir alors que les dotations en postes pour la rentrée 2020 sont inacceptables pour les enseignants, les administratifs, les PsyEN, les CPE, les personnels de direction, les assistantes sociales, les infirmières, les médecins de l’Education nationale…

Ces comités techniques seraient ainsi placés sous le sceau de l’austérité et des fermetures de postes.
Côté cour, le ministère se félicite de la mobilisation des personnels pour accueillir les enfants de soignants - sans aucun matériel de protection soit dit en passant - et pour assurer la continuité pédagogique. Côté jardin, il continue son entreprise de liquidation de l’école publique et de remise en cause conditions de travail des personnels. Inacceptable !

Pour la FNEC FP-FO, les comités techniques ne peuvent se tenir dans une telle situation.

Le Président de la République indique que, dans le contexte actuel, il nous fallait « changer de logiciel ». Pour la FNEC-FP-FO, la seule façon de « changer de logiciel » dans l’Education nationale c’est l’augmentation immédiate et significative du nombre de postes ! Le plus court chemin pour sortir de la crise, c’est de répondre aux revendications des personnels.

La FNEC-FP FO s’adresse au ministre en ce sens.

La FNEC-FP FO exige toujours du ministre :
- qu’il annule toutes les suppressions de postes et fermetures de classes programmées
- qu’il fournisse en urgence aux enseignants volontaires pour accueillir des enfants de soignants des masques de protection, de gants, de gel hydro-alcoolique…
- qu’il renonce à inciter les familles et les enseignants à se rendre dans les écoles pour échanger des documents pédagogiques, au mépris de toutes les règles de sécurité.

cale




Documents Liés
La seule façon de « changer de logiciel » dans l’Education nationale...
PDF - 59.1 ko
Réunions à venir

TéléRIS Conditions sanitaires

Mardi 26 mai à 17h
Mercredi 27 mai à 14h
Jeudi 28 mai 17h : AESH
Jeudi 4 juin à 17h : Direction

Inscrivez-vous aux TéléRIS "Conditions Sanitaires"


Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22

snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE

93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers
Journal "8 pages" du SNUDI-FO sur la question de PPCR (février 2020)
L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles…

SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo