Rechercher sur le Site

Les enseignants venus rendre hommage à Christine Renon sanctionnés financièrement !
Publié le 3 février 2020 | SNUDI-FO 31

En septembre 2019, notre collègue Christine Renon, directrice à Pantin (93), se suicidait dans son école en laissant un courrier accablant, expliquant son geste par l’accumulation des contre-réformes qui ont frappé l’école publique.

Le suicide de Christine Renon a d’ailleurs été reconnu comme imputable au service.

Le geste de notre collègue a provoqué émoi et colère parmi les personnels. Sa lettre a été diffusée, lue, affichée dans les salles des maîtres… Le 3 octobre, partout en France, les enseignants se rassemblaient pour lui rendre hommage, mais aussi exiger : « Il faut que ça s’arrête ! Il faut que cessent les contre-réformes qui détruisent l’école publique et nos conditions de travail ! »

Ce même jour, en Seine-St-Denis, dans le cadre d’un appel à la grève des organisations syndicales SNUDI-FO, SNUipp-FSU, SUD Education, CGT Educ’action, SE-UNSA, CNT et SGEN-CFDT, 4.000 personnels se réunissaient devant la DSDEN à Bobigny.

Or, ces enseignants - dont certains étaient même présents le 3 octobre au matin à l’enterrement de Christine Renon ! - viennent de découvrir qu’ils avaient été prélevés d’un jour de salaire pour avoir cessé le travail afin de rendre hommage à leur collègue ! Inacceptable… mais faut-il s’étonner de cette décision alors que le ministre Blanquer, en difficulté, s’en-gage dans une logique de répression tous azimuts s’apparentant à une fuite en avant irresponsable ?

Rappelons en effet que :

 des recteurs entendent porter plainte contre des enseignants s’opposant à la mise en place des E3C (épreuves com-munes de contrôle continu)
 des responsables syndicaux sont menacés de sanctions disciplinaires à Clermont-Ferrand
 les convocations d’enseignants se multiplient, dans la Loire, dans le Lot…
 des militants syndicaux ont été entendus au commissariat de Rodez
 les lycéens mobilisés pour la défense du bac et contre les E3C sont victimes d’une répression et de pressions intolérables

La FNEC-FP FO a d’ailleurs demandé audience au ministre à ce sujet.

Pour le SNUDI-FO, la décision de prélever un jour de salaire aux enseignants venus rendre hommage à Christine Renon est insupportable. Le SNUDI-FO exige la restitution immédiate des sommes prélevées aux collègues de Seine-St-Denis dans le cadre de la journée du 3 octobre et s’adresse au ministre Blanquer pour porter cette exigence.

Lire la suite :

Les enseignants venus rendre hommage à Christine Renon sanctionnés financièrement !
cale




Documents Liés
Les enseignants venus rendre hommage à Christine Renon sanctionnés financièrement !
PDF - 934.8 ko
Réunions à venir

Mercredi 29 janvier : RIS Retraites, statut et réformes de l’Etat

Lettre type IEN RIS

Mardi 28/01

20h AG Interpro AUTERIVE

Mercredi 29/01

10h Manifestation Saint-Cyprien
14h RIS retraites
au 93 bd de Suisse, 31200 Toulouse
AG éducation Toulouse (lieu et horaire à venir)
18h AG VILLAUDRIC, salle ancienne cantine

Jeudi 30/01

18h AG COLOMIERS, salle 5, espace associatif

Lettre type RIS IEN

Inscription en ligne pour les stages

Les stages ont lieu à l’UD FO 31, 93 bd de Suisse, 31200 TOULOUSE


Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22

snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE

93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers
4 pages PPCR novembre 2018
Dossier 8 pages PPCR avril 2018
L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles…

SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo