Rechercher sur le Site

Rassemblement le mercredi 25 juin à 14H lors du CAEN au rectorat de Toulouse pour l’abrogation des décrets Peillon-Hamon
Publié le 21 juin 2014 | SNUDI-FO 31

Le mercredi 25 juin, le Conseil Académique de l’Éducation nationale se tient au rectorat de Toulouse avec pour point à l’ordre du jour la question des rythmes scolaires. La profession continue de rejeter massivement ces décrets. rien n’est réglé. Le Snudi FO appelle les collègues à se rassembler lors de ce CAEN et propose aux autres organisations l’action commune.

Le 18 juin à Paris, 1000 enseignants se sont réunis au ministère pour exiger l’abrogation des décrets Peillon-Hamon.

"L’assouplissement" Hamon ne règle rien sur le fond. Le PEDT (à quoi s’ajoute la réforme territoriale) continue de transformer l’école nationale en une école des territoires avec ingérence des élus locaux et associations diverses. Nos conditions de travail restent dégradées avec un temps de présence accru pour les enseignants et les élèves. Selon leurs « expérimentations », les élus pourraient remettre en cause les 24H d’enseignement hebdomadaire et imposer le raccourcissement des vacances d’été.

A Toulouse, la mairie a déclaré lors de l’audience au Snudi FO qu’elle continuait le dispositif mis en place à la rentrée 2013.

Ça suffit !

De nombreuses écoles ont fait part de leur colère et de leur résistance aux conséquences pratiques de la réformes des rythmes scolaires.

Le ministre a beau répéter que cela va s’appliquer partout, rien n’est réglé. De toute la France, de nombreuses communes continuent de rejeter ces décrets. Pour exemple, dans le Val de Marne en région Parisienne, seules 4 communes sur 45 ont fait une proposition.

Nous invitons les écoles à réaffirmer leur opposition à cette réforme, à refuser de voir continuer la dégradation de leur conditions de travail en adoptant des motions d’école, lettres de mécontentement que nous proposons de porter à la rectrice lors de ce CAEN et nous invitons les collègues à se rassembler lors de ce CAEN pour exiger l’abrogation de la réforme.


Le snudi FO appelle les collègues à exprimer leur rejet de la réforme et à nous faire parvenir leurs prises de position. Le snudi FO les transmettra au CAEN.Vous trouverez une proposition de motion.

Proposition de motion :

Les enseignants de l’école ……………………………………………… syndiqués au ………………………………. et non-syndiqués :

- réaffirment leur opposition au décret du 24 janvier 2013 sur les rythmes scolaires

- revendiquent l’arrêt de cette réforme qui :

. augmente le temps de présence à l’école des maîtres et des élèves

. territorialise l’école avec les Projets Éducatifs Territoriaux (PEDT) met en cause le caractère national et laïque de l’école et l’égalité de traitement des élèves

. créé la confusion entre le scolaire et le périscolaire

. instaure des activités payantes au sein de l’école

- considèrent que le décret Hamon ne règle rien sur le fond et remet en cause le principe des 24h d’enseignement hebdomadaire

C’est pourquoi les enseignants concernés revendiquent l’abrogation des décret Peillon-Hamon sur les rythmes scolaires

cale




Réunions à venir

TéléRIS Conditions sanitaires

PES : Mardi 9 juin à 17h
Direction : jeudi 11 juin à 17h

Inscrivez-vous aux TéléRIS "Conditions Sanitaires"


Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22

snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE

93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers
Journal "8 pages" du SNUDI-FO sur la question de PPCR (février 2020)
L’école inclusive de la loi de refondation et ses conséquences concrètes dans les écoles…

SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo