Rechercher sur le Site

Temps partiels : compte rendu de l’audience à l’IA
Publié le 3 juin 2015 | SNUDI-FO 31

Compte-rendu de l'audience à l'IA du mercredi 27 mai

 

Un rassemblement à l'appel de FO, Snuipp, Unsa, CGT, Sud, CFDT était organisé mercredi dernier pour la défense du droit au temps partiel.

Une délégation intersyndicale a été reçue par Mme Méry, IEN adjointe à l'IA, Mme Rochette-Rabiot, conseillère de l'IA et Mme Tajan, directrice de la DPE.

FO : Dans notre département, le refus de l’octroi des temps partiels aux quotités demandées ne peut être justifié :

. des centaines de collègues attendent de muter dans notre département, le plus souvent dans un cadre de priorité légale de rapprochement de conjoint, parfois en attente depuis plusieurs années et ne demandent qu’à travailler quand d’autres veulent travailler moins.

. il n’y a aucun problème de recrutement au concours en Haute-Garonne ce qui permettrait à l’administration d’avoir recours à la liste complémentaire en cas de besoin.

De plus, vous le savez, imposer aux collègues de reprendre à plein-temps ou même à une quotité plus importante qu’ils ne le souhaitent pourrait favoriser le « burn-out » et encore dégrader les conditions de travail de l’ensemble des enseignants, avec les problèmes de remplacement que nous connaissons et qui ne s'améliorera pas avec la dotation. C'est une mauvaise gestion des personnels qui est totalement contraire aux discours de bien-être au travail que vous prônez notamment dans les CHSCT.

Nous demandons donc que toutes les quotités demandées par les collègues soient étudiées et octroyées.

Les retours des collègues quant aux entretiens décidés par l'inspecteur d'Académie sont pour nous très inquiétants. Certains collègues nous ont rendu compte de pressions pour que les quotités demandées (notamment le 50 %) soient modifiées en mettant en avant qu'au vu de la situation, « ce serait ça ou la reprise à temps plein ». Ces propos sont inacceptables. Chaque collègue a le droit de demander la quotité qui lui convient le mieux et qui doit être étudiée au même titre que les autres.

Les collègues ne comprennent plus. Pendant des années, les quotités qui posaient problème étaient les 80 % maintenant ce serait les 50 %.

IA : Les IEN ont eu pour tâche de recueillir des éléments spécifiques. Il n'y a pour l'instant aucun refus. C'est l' IA qui décidera pour les quotités qui posent problème, notamment le 50 %, après analyses des éléments recueillis par les IEN, les temps partiels et les quotités qui peuvent être accordées et celles qui seront refusées.

FO : Si l'Inspecteur d'Académie, malgré nos demandes et nos interventions, décident de refuser un certain nombre de demande de temps partiel à 50 %, comment cela se passera-t-il ? Quand seront-ils mis au courant ? Pourront-ils demander une autre quotité ? Il est évident qu'un collègue qui demande et maintien une demande de temps partiel à 50 %, ce qui est son droit, ne peut pas reprendre à temps plein et une autre quotité de temps partiel doit pouvoir lui être proposé.

IA : Les réponses aux demandes de temps partiels arriveront rapidement, dans le cours de la semaine prochaine (du 1er au 5 juin). Nous allons voir s'il est possible d'organiser un aller-retour pour pouvoir choisir une autre quotité en cas de refus, nous entendons cette demande et, sous réserve de l'accord de l'Inspecteur d'Académie, cela devrait pouvoir se faire.

FO : Sur le fond, vous n'avez pas répondu à nos arguments qui intègrent la question des demandes d'Ineat très nombreuses ni expliqué pourquoi les règles changent cette année.

IA : Cette année, ce sont les quotités à 50 % qui posent problème car nous ne sommes plus en situation de surnombre d'enseignants mais de sous-nombre. Le nombre supplémentaire d'enseignants par rapport au nombre de postes lié aux temps partiels pose problème car en cas de reprise à temps plein, on repasse dans une situation de surnombre. C'est donc paradoxalement le nombre important d'enseignants par rapport au nombre de poste du aux temps partiels qui empêche les possibilités de recrutement et d'intégration de collègues en Ineats sur lesquels nous n'avons pas la main puisque cela se décide maintenant entre le ministère et la rectrice.

FO : Nous ne pouvons pas entendre de tels arguments. Il y a des sous-nombres cette année et vous avez recours à des enseignants contractuels, ce que nous contestons et combattons. Pour ne plus avoir de sous-nombre, il faut intégrer des collègues d'autres départements (+ de 300 en attente en rapprochement de conjoint), y compris en cours d'année, et non pas refuser les temps partiels. On marche à l'envers.

IA : Nous n'avons pas dit qu'il n'y aurait pas d'autres intégration en ineats ; pour le moment, l'IA n'a pas encore décidé sur les temps partiels et sur les Ineats.

FO : Nous allons continuer à suivre les situations des collègues et nous interviendrons en cas de refus de temps partiel. Nous demanderons que ce sujet soit traité lors de la prochaine CAPD le 8 juin.

 

cale




Réunions d’Informations Syndicales et stages

Inscrivez-vous aux RIS et stages du SNUDI-FO 31

Mercredi 17 novembre EM Buffebiau à Castelginest le matin
Mardi 23 novembre EM Camille Claudel à Toulouse à 16h30
Jeudi 25 novembre EM Jean Moulin à Lévignac à 12h15
Jeudi 2 décembre à 16h30, EPPU Jean Moulin à Blagnac à 16h30

Document RIS :

Lettre type IEN RIS

Documents stages :

Lettre type stage
Formulaire de demande d’absence 2020

RIS : Tous les collègues, sans aucune exception, peuvent assister à ces réunions.
Ces RIS sont déductibles des 108 heures annualisées (animations pédagogiques en présence ou à distance, même celles “obligatoires”, heures de réunions…) sauf APC, à raison de 3 RIS de 3h par année scolaire, soit 9h de RIS.
Aucune autorisation n’est requise mais il faut informer l’IEN de sa participation 48H avant.


Contactez-nous


Téléphone 05 61 47 89 55
Fax 09 59 86 78 22

snudi.fo31@gmail.com

SNUDI Force Ouvrière 31
HAUTE GARONNE

93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE


Dossiers
Dossier PPCR septembre 2021
Dossier 4 pages Grenelle (décembre 2020)
4 pages inclusion novembre 2020
Dossier direction spécial Proposition de loi créant la fonction de directeur d’école

SPIP 4.0.0 habillé par le Snudi Fo